HOTELLERIE

Alice Tourbier revient avec un nouvel hôtel

L'ouverture a été reportée en raison du confinement lié au virus Covid-19. A posteriori, c'était un mal pour un bien. C'est comme cela que Alice Tourbier perçoit les événements, à quelques heures de l'ouverture dans le Loir-et-Cher, entre Blois et Chambord, au bon moment des Sources de Cheverny.

Par Christel Caulet

janvier, 2021

Un nouveau hôtel respectueux de l'environnement

Alice Tourbier n'est pas du genre à pleurer sur son sort. Elle est combative et affiche un moral enthousiasmant : " Le confinement, j'ai décidé de ne pas y prêter attention. Cela nous a permis à tous de faire une pause dans nos plannings surchargés. " Un brin philosophe, elle aime se concentrer sur l'essentiel. " Le plus difficile dans ce métier ? C’est que cela ne s’arrête jamais. Un hôtel n’est pas comme un bureau que l’on ferme à clé le soir, le travail fini. C’est une passion qui se vit 24h sur 24 et qui demande de la fraîcheur en permanence. C'est comme cela que je vois mon métier. J'y suis tombée dedans un peu par hasard. Et il se trouve que c'est passionnant ", reconnaît cette femme entrepreneur qui, il y a 20 ans en arrière, ouvrait son premier hôtel en donnant vie au château familial, situé en région bordelaise. " J'ai eu de la chance sans doute avec Les sources de la Caudalie. Mais j'ai aussi beaucoup travaillé. Parce que l'hôtellerie est l'un des rares métiers pour lesquels il n'y a jamais de pause. En général ", rectifie-t-elle, espiègle. Cette amoureuse du challenge a également du flair - elle a été une pionnière en France à se lancer dans le tourisme à la vigne et l'oenotourisme centré sur l'amour du raisin et le soin du corps- et une " forte sensibilité à la décoration et à l'esthétique. " Du coup, avec son mari, ils décident de réinterpréter un nouveau chapitre des hôtels dans les vignobles avec " les Sources de Cheverny " situé au milieu d'un territoire et d'une région viticole terroriste riche en saveurs et en sens, dans le département du Loir-et-Cher, en assumant pleinement  ce côté " rural, luxueux et connecté ".

Ce spa hôtel, cinq étoiles, dispose de 29 chambres à la vue imprenable sur la campagne de la Vallée de la Loire et d'un espace wellness où soins du visage,  soin anti-âge, modelages, enveloppements, gommages,  cures, massages et soins du corps, vous seront prodigués. Une carte des soins complètes vous sera alors remise. Une tisanerie offre un instant de relaxation dans cet espace détente bucolique.  Car ce qui fait sa différence, c'est de s'être installé dans ce pays de millésimes. Des balades et remises en forme seront proposés aux clients progressivement dans cette bastide au raffinement total. Un minibar est également disponible dans les chambres et suites de l'hôtel de luxe. Séjourner dans ce type d'hostellerie sera un privilège. Le parc du château fait la part belle aux grands crus et autres coteaux du vignoble. est donc un véritable havre de paix qu'Alice Tourbier a pris à coeur de modeler selon le style qui la définit, ce mélange entre vintage et moderne. Dans les chambres supérieures, tout sera présent pour vous permettre de vous ressourcer. Bien sûr, l'étape gustative ne sera pas négligé avec un déjeuner-buffet à savourer grandiose. Les plus romantiques profiteront d'une évasion complète dans ce cocon de verdure en plein-air à l'occasion du week-end de la Saint Valentin ! Ouvert tous les jours, ce château  s'offre également une piscine extérieure chauffée, digne des plus beaux châteaux. Mais c'est aux vendanges qu'il vous faudra découvrir ces cépages dans ce lieu d'une sérénité totale. L'art de vivre des vignerons sera alors expliqué en détail. L'écrin prestigieux possède également un restaurant gastronomique. L'occasion d'une escapade au château de cheverny pour un week-end gastronomique.

LesSourcesDeCheverny_AliceJérômeTourbier_©MPMorel-2020 (2)

Le tout avec un hôtel dans les vignes. Quand on a lancé  ce concept, personne ne faisait ça. Nous étions précurseurs, car à l’époque Bordeaux n’avait pas encore développé d’offres liés à l’oenotourisme, contrairement à d’autres destinations vinicoles du monde

LesSourcesdeCheverny_Suite_ HameauDuMarais_©MPMorel-juillet2020 (9)

Le couple Tourbier a su aussi se tailler une place parmi les références de l'hôtellerie de luxe. "Ce n'est pas rien d'avoir son premier hôtel référencé comme palace. J'en suis très fière. Nous avons également eu notre première étoile au guide Michelin." Le tout avec un hôtel dans les vignes. " Quand on a lancé  ce concept, personne ne faisait ça. Nous étions précurseurs, car à l’époque Bordeaux n’avait pas encore développé d’offres liés à l’oenotourisme, contrairement à d’autres destinations viticoles du monde ", explique-t-elle. Au départ, le couple s’imagine davantage séduire une clientèle de seniors férus d’oenologie. Mais très vite, ils réalisent que les touristes qui séjournent dans l’établissement sont plutôt jeunes, urbains, en quête de découvertes et d’expériences ludiques. “Près des 3/4 de nos clients ont entre 30 et 50 ans. 60% d’entre eux sont français. Ils viennent généralement d’Ile de France, de la région lyonnaise et des grandes villes du Sud", détaille Alice Tourbier. “ Ils sont à la recherche d’une hôtellerie confortable, d’une offre de restauration soignée mais également d’une proposition globale de bien-être incluant des soins novateurs et la découverte de la région, en l’occurrence des vignobles bordelais pour les Sources de Caudalie et du château de Versailles pour notre nouvel établissement les Etangs de Corot ”.

Situé en région parisienne à Ville-d’Avray, cet hôtel 4 étoiles, repris en 2008, a marqué la création d’un tout nouveau groupe dans l’hôtellerie de luxe, Sourcehotels. Situé à seulement 7 km de Paris, il s’adresse autant à une clientèle d’entreprises à la recherche de séminaires au vert qu’à des individus en quête de dépaysement et de ressourcement à moins de vingt minutes en voiture de la capitale. “On a une approche différent, je crois que les gens viennent pour cet esprit bucochic qui permet d’offrir à la clientèle ce qu'elle recherche : de l’authenticité " ! Bien sur, elle n'hésite pas à souligner que le fait d'être un petit groupe est synonyme de confiance pour les Français. "J'ai pris en charge tous les aspects commerciaux, marketing et communication." Des fonctions qu'elle occupe à distance. C’est également elle qui veille à la décoration des établissements. "Quant à mon mari, il s'occupe des finances, de la gestion et du développement."

LesSourcesdeCheverny_Suite_ HameauDuMarais_©MPMorel-juillet2020 (3)

Une clientèle adepte d'art de vivre à la française

Notre clientèle est épicurienne et connaisseuse en proposant à leurs enfants d’apprendre avec eux et chez nous le goût des vrais produits. “ Pour cela, des suites familiales ont été aménagées dans les Sources d Cheverny.  "Nos établissements sont plutôt destinés à des clients en recherche de repos, en quête d’hédonisme, loin du stress et des vicissitudes de la vie urbaine ” souligne-t-elle. Bien sûr,  la covid19 a modifié le comportement des gens. "Aujourd’hui, le temps est à la redécouverte des endroits proches de chez soi. Le voyage au bout du monde effraie autant qu’il excite. C’est d’ailleurs pour cela que les clients ont tendance à vouloir se réapproprier les valeurs de simplicité, de proximité et de terroir. Plus qu’avant, on aime bien être chez soi, cela s’entend aussi bien dans sa maison que dans un environnement proche ou qui lui ressemble. D’où le succès de notre formule qui allie proximité et valeurs humaines ”.

 

LesSourcesDeCheverny_SuiteChÉteau_L_Envers_∏MPMorel-2020 (5)
LesSourcesdeCheverny_Suite_ HameauDuMarais_©MPMorel-juillet2020 (11)

Espace wellness

Ici, la simplicité devient synonyme de luxe sans pour autant être inaccessible pour tous les budgets : Les tarifs des chambres sont de quelques centaines d'euros (à partir de 180 euros ou plus) par nuit. Mais quoi de mieux que de rêver dans l'espace d'un déjeuner ou d'un dîner ? Forcément une place de choix a été réservée à la marque Caudalie, marque de cosmétiques de sa petite sœur avec un espace bien-être de pointe (piscine, spa, baignoire, hammam, bain à remous, etc.).

Le projet "Sources de Cheverny", dont on ne saura pas que le montant de l'investissement est gardé secret... Néanmoins, c'est 29 chambres et suites (réparties dans un château ancien), une petite ferme, un lac bordé par des forêts envoûtantes, un potager bio, une auberge, deux restaurants dont un gourmet, un bar, une cave sans oublier les dizaines de travaux en jeu…. " Ce qui a été compliqué pendant ce confinement, cela a été l'approvisionnement parce que je savais ce que je voulais", précise la spécialiste en décoration. "J'ai eu la chance sur ce projet des Sources de Cheverny de travailler avec des spécialistes. Un luxe que je n'avais pas pu me permettre lors de mon premier projet où j'avais fait la décoration avec ma mère et un bon sens esthétique. Là, c'était différent. J'ai voulu m'entourer de spécialistes - le studio Be-pole."

 

J'ai eu la chance sur ce projet des Sources de Cheverny de travailler avec des experts du style. Un luxe que je n'avais pas pu me permettre lors de mon premier projet où j'avais fait la décoration avec ma mère et mon bon sens esthétique. Là, c'était différent. J'ai voulu m'entourer de spécialistes - le studio Be-pole. 

Une parenthèse pour soi

"On a travaillé l'impression de cocooning, de bien-être chez soi. C'est pour cela que j'ai fait toutes les brocantes possibles et imaginables. Avec les couleurs chaudes de l'automne, j'ai pu aménager des chambres qui racontent une histoire, où on se sent bien", confie celle qui a souhaité porter une attention particulière sur l'origine des produits. "Cela prend tout son sens quand on sait ce qu'on va faire de ce lieu. A terme, il y aura des retraites détox avec un prof de yoga et naturopathe génial et une gastronomie naturelle. Ici, ce sera un repère sensoriel, une parenthèse pour soi. " Une approche globale qui s'ajoute à la démarche écolo de l'hôtel boutique. "On a fait le choix de privilégier des matériaux de construction écologiques et de donner une seconde vie aux objets. J'ai par exemple décidé de choisir des matelas français pour plus de confort " précise-t-elle avant de lister l'ensemble des rénovations : "Toits de zinc et d'ardoise, bardages en bois, cheminées de château, textiles à rayures et marques de lit Pendleton, murs pastels monochromes, etc..." Avant d'ajouter : " L'idée c'est qu'ici, on part pour une promenade architecturale », commente Alice Tourbier. "Une promenade architecturale qui replace la forêt dans son rôle. Pourquoi ne pas imaginer faire de grands pique-niques ? " Et si c’était ça le vrai luxe ?

LesSourcesDeCheverny_SuiteChâteau_L_Envers_©MPMorel-2020 (9)
LesSourcesDeCheverny_SuiteChâteau_L_Envers_©MPMorel-2020 (26)
LesSourcesDeCheverny_Nature_©MPMorel-2020 (5)

Un petit mot à ajouter ?

×

Chaque semaine, tu bénéficieras d'un contenu inédit directement dans ta boite mail.... Inscris-toi !

popup magazine