CONTRIBUTEUR MAGAZINE 18

Norah El Bouzidi

Norah El Bouzidi

Assistante de rédaction
37 ans

Pour un séjour au ski, tu pars où ?

A vrai dire, je ne sais pas skier. Donc les vacances au ski, je n’y suis jamais allée, ce n’est vraiment pas dans ma culture. En revanche, je me suis un peu par hasard arrêtée cet été dans les Alpes pendant trois jours. Et j’ai trouvé cela très beau. Les montagnes m’ont donnée envie d’y retourner.

 Quelle destination privilégieras-tu ?

Ouh là, je ne sais pas si j’arriverai à résister au froid déjà. Mais si je dois y retourner, je choisirai une station de ski qui privilégie les activités autres que le ski. Parce que je ne me vois absolument pas sur des skis. Donc il faudrait pour me convaincre totalement, des spas ou des centres aquatiques, de belles randonnées à faire… avec de belles vues… Là, je signe de suite !

 

 

Dans ce numéro hors série, tu t’es penchée sur l’art de vivre montagnard. Qu’en as tu tiré ?

Plein de choses. Je ne connaissais pas du tout ces endroits. C’était une introduction en quelque sorte. Bien sûr, heureusement que la gastronomie était là… Manger est universel et je suis convaincue que cela peut permettre aux gens de différents horizons de se parler. Alors quand on m’a proposé d’aller découvrir la gastronomie montagnarde, j’étais aux anges, même si j’avais une appréhension naturelle. Mon estomac aussi ! Bien sûr, c’est une gastronomie riche, pleine de saveurs et d’authenticité. Il y a aussi quelque chose de très simple, ce que j’ai beaucoup apprécié. Résultat, depuis cet article, je prépare des raclettes et des fondues savoyardes à la maison ! C’est mon mari qui va finir par se plaindre de trop manger !

Partir au ski, tu choisis quelle destination ?

Juliette Rigal : J’ai hâte, j’adore skier. Pour moi, c’est la sensation de glisse à flanc de montagne. C’est fabuleux. Le décor est en général grandiose. Je partirai, je pense, dans les Alpes, à Megève, où on va chaque année avec ma famille. On loue un chalet et on se réunit avec ma sœur et mes parents. C’est familial.

Quels souvenirs gardes-tu de ton dernier séjour au ski ?

Juliette Rigal : Pour moi, c’est souvent l’occasion de retrouver mes proches que je ne vois pas assez car je voyage beaucoup. L’an dernier, on s’était retrouvé en Suisse. Le cadre était splendide… Bien sûr, il y a l’effort physique mais rien ne vaut une fondue savoyarde partagée avec ma famille dans un chalet. Pour moi, c’est vraiment ça les vacances au ski.

 

 

 

 

Juliette Rigal

Juliette Rigal

Styliste mode
39 ans

As-tu d’autres endroits que tu aimes particulièrement ?

Juliette Rigal : Je me souviens de magnifiques hôtels chalets où je suis allée pour le travail. Mais rien ne vaut cette réunion familiale dans un chalet que l’on loue. J’aime bien également le Jura où règne la simplicité. C’est davantage convivial.

 

Sophie Bousquet

Sophie Bousquet

Journaliste
40 ans

 

Quelle destination conseillerais tu pour un séjour au ski ?

Sophie Bousquet : Ouh la ! Par définition et pour me simplifier la vie car à la montagne, tout peut facilement être compliqué, j’aime bien les stations de ski où on a tout sous la main. Quand tu peux aller chercher ton pain et te garer sans te prendre la tête si tu vois ce que je veux dire… Pour moi, ski ne veut pas dire chic. C’est synonyme de nature, d’air pur, de simplicité.

Où partiras-tu cette année?

Sophie Bousquet : Si les conditions sanitaires le permettent, je pense que je vais retourner à Megève. J’aime bien cette station de ski même si elle a pris depuis quelques années un côté chic que je n’aime pas trop, cela fait prétentieux. Mais bon, en même temps, je connais bien la station, les commerçants. C’est un bon compromis.

Quand tu pars au ski, tu pars chargée ou pas ?

Sophie Bousquet : Je crois que par définition, on n’a pas le choix. Entre les skis, les anoraks et le reste, tu te retrouves en général avec une valise pleine en un claquement de doigts, sans oublier le matériel. C’est un peu le prix à payer pour vivre dans ces montagnes.

Jet-lag Magazine n°18 | CONTRIBUTEURS | Décembre 2020

Jet-lag Magazine N°18 | Hors série | Page 6

Un petit mot à ajouter ?

×

On a besoin de vous !

popup magazine