Contributeurs #M24

nORAH

Norah El Bouzidi

Assistante de rédaction
37 ans


La température de ton chez-toi ?

Norah El Bouzidi : Chez moi, je fais en sorte que les températures soient toujours autour des 20°C. Moins, j’ai du mal… Je suis « une fille du soleil »…

Le pays où tu es allée et où il faisait le plus froid ?

Norah El Bouzidi : Je crois que c’était l’Afrique du Sud en plein hiver là-bas. J’étais au Cap et on a eu du mauvais temps, c’était horrible, l’air de la  mer frigorifiée…

Ta température record que tu as connu ?

Norah El Bouzidi : Au Maroc, une fois, il a fait 48 °C, c’était horrible comme il faisait chaud…

Tu es d’origine marocaine. Est ce que tu célèbres Noël ?

Norah El Bouzidi : Oui, je fête Noël. Mais je ne vais pas à la messe :-). En revanche, on offre beaucoup de cadeaux aux enfants. Et pour le repas, on s’inspire un peu de la France pour faire un repas de Noël digne de ce nom… Par conséquent on dépense beaucoup pour cette fête.

Qu’est ce que tu aimerais pour Noël ?

Norah El Bouzidi : Pour Noël, j’aimerai que toute ma famille soit là dans un riad à Marrakech que l’on loue. J’espère vraiment qu’on ne sera pas à nouveaux embêtés par le covid. Après deux années sans fête, cette année on se réunit tous ensemble…

SOPHIE

Sophie Bousquet

Journaliste
40 ans


La neige pour toi, c’est synonymes de quoi ?

Sophie Bousquet : j’adore ça même si c’est froid. Pour moi, cela incarne à merveille les valeurs de partage et de famille de Noël. C’est synonyme d’hiver, de froid, de douceur aussi.

Le grand froid, tu avais déjà vécu ça ?

Sophie Bousquet : Je connaissais le froid classique. Aux Etats-unis à  Aspen, j’ai expérimenté le vrai grand froid. Mais même si, niveau look, ce n’est pas grandiose, tout le monde porte des pantalons thermiques et des pulls adaptés à ces températures, je dois dire que j’ai adoré la sensation. J’ai pris ce voyage comme une expérience et je me suis étonnée de voir que le corps s’adapte aussi vite.

Pour Noël, quels sont tes projets ?

Sophie Bousquet : A Noël, on part à l’île Maurice rejoindre mes parents pour fêter Noël, cette année.

Tu aimes faire des cadeaux ou pas ?

Sophie Bousquet : Je vais préparer mes cadeaux comme tout le monde, j’ai quelques idées mais j’avoue que j’ai un peu de mal à renouveler. Je reconnais que depuis je suis devenue mère, j’apporte davantage d’importance aux cadeaux de Noël.

 

JULIETTE

Juliette Rigal

Styliste mode
39 ans


Est ce que tu aimes le froid ?

Juliette Rigal : Je ne suis pas fan. Je n’aime pas trop ce type de destinations en général même si je dois reconnaitre que c’est très beau ces paysages tout de blanc vêtus.

Est ce que tu apportes une importance particulière à Noël ?

Juliette Rigal : Autant je déteste la fête commerciale, autant l’idée de partager du temps en famille, j’aime ça.

Tes premiers souvenirs de Noël ?

Juliette Rigal : J’ai quelques souvenirs dès l’âge de 5-6 ans, on célébrait à l’époque Noël chez ma grand-mère avec tous mes oncles et tantes. Mais si je dois faire des confessions, j’étais tellement curieuse que je fouillais de fond en comble la maison de ma grand-mère pour trouver le nombre de cadeaux que j’allais avoir. C’était mon jeu jusqu’au jour où je me suis fait prendre en train de les chercher…

Le cadeau qui t’a le plus marqué ?

Juliette Rigal : Ma bague de fiançailles ! Mon mari me l’a offert à Noêl il y a 8 ans maintenant. Je m’en souviens comme si c’était hier.

Justine Bourget

Un petit mot à ajouter ?

×

Nos magazines fournissent des instructions étape par étape sur la façon d'emballer comme un pro. Ces instructions éliminent tout stress lié à l'emballage pour un voyage. A vous de jouer !

popup magazine