CONTRIBUTEUR MAGAZINE 17

Norah El Bouzidi

Norah El Bouzidi

Assistante de rédaction
37 ans

Ta première envie de voyage : Des souvenirs en vacances en Espagne avec mes grands-parents, un grand classique. Puis après, à l’adolescence, je suis partie avec mon père dans le sud du Maroc.
Ton voyage coup de cœur : Il y en a tellement mais je dirai quand même l’Asie pour sa découverte…
Ton voyage coup de gueule : Je déteste les pays qui ne prennent pas soin de leur environnement. Peut être la Tunisie, même si c’est un pays du Maghreb…
Dans mon sac de voyage, l’indispensable : Un appareil photo et mon téléphone portable indispensable

Ton coup de gueule ? Mon premier coup de gueule fut dans un hôtel que je ne citerai pas dont l’accueil avait été déplorable. Délit de faciès, j’imagine mais vraiment honteux pour eux. Un établissement de prestige qui t’accueille ainsi ne devrait pas exister…
La plus grande injustice que tu aies subie en voyage : Les accueils pourris, je ne supporte vraiment pas…
Te sens-tu féministe ? Je le suis à 200%. Il faudrait que les choses évoluent plus vite, ma génération est féministe, on a envie de voir les choses changer, ras le bol de ces propos haineux et du manque de possibilité dans les carrières pour les femmes.
Qui fait le repassage chez toi ? Je repasse mes affaires et celles de mon bébé. Le reste, c’est mon mari qui s’y colle… Je ne suis pas à son service…

 

Mon premier souvenir de voyage : Les îles Baléares en famille, quand j’étais gamine
Un voyage coup de cœur : Bali, j’y retourne une fois par an normalement. La Covid19 a contrarié mes projets cette année.
Un voyage coup de griffe : Je déteste les endroits prétentieux de nature. Saint-Tropez pour moi, n’est pas une destination grandiose. C’est chiqué, ça manque d’authenticité. Il n’y en a que pour l’argent même si le cadre est superbe.
Ton dernier coup de gueule ? Je ne suis pas du genre à m’énerver pour un oui ou pour un non. Mais par exemple, tout à l’heure, à la sortie de l’avion, personne n’a respecté ce qu’avait demandé le steward. Tout le monde s’est levé au risque de se retrouver les uns collés aux autres en période de Covid19… Ça, cela m’énerve vraiment. Prendre des risques inutiles, ça m’agace vraiment.
La plus grande injustice que tu es subie en voyage : Je déteste quand lors de mes voyages, on se tourne vers moi pour faire la cuisine. En général, sur les marchés, on te demande à toi parce que tu es une femme, si tu ne serai pas intéressée pour acheter deux laitues…

 

 

 

 

 

 

Juliette Rigal

Juliette Rigal

Styliste mode
39 ans

Désolée, je ne cuisine jamais, c’est mon mari qui s’y colle.  Mais c’est quand même dingue qu’aujourd’hui, encore, on te parle comme on parlait aux femmes il y a 50 ans en arrière…
Te sens-tu féministe ? Pas qu’un peu, mon mari fait les courses, fait la vaisselle et trie le linge. Et moi, je me suis mise au bricolage… Juste par esprit de contradiction.

Sophie Bousquet

Sophie Bousquet

Journaliste
40 ans

 

Mon premier souvenir de voyage : Ce dont je me souviens c’est la maison de mes grands parents en Aveyron

Un voyage coup de cœur : Les États-Unis, quel pied, la liberté la plus totale… Paysages somptueux, un van pour les découvrir, des hamburgers…
Un voyage coup de griffe :
Je n’aime pas Biarritz même s’il y a une belle plage et que le cadre est très beau. Je trouve les gens mal intentionnés et très avides.
Ton dernier coup de gueule ? Je me suis prise la tête avec un mec dans un restaurant qui avait étalé toutes ses affaires au sol. Sauf que cela m’empêchait de sortir de l’endroit où j’étais. Le mec a été très désagréable en me faisant comprendre que je lui en demandais trop de ranger son bazar
La plus grande injustice que tu aies subie en voyage :
Quand dans la rue tu te fais siffler alors que tu n’a rien demandé. Je ne supporte pas ça… Comme si j’étais un vulgaire bout de viande..
Te sens-tu féministe ?
Je ne me sens pas, je suis féministe et j’espère bien que toutes les femmes le sont. Il y a encore beaucoup de chemin à faire pour plus d’égalité.

Un petit mot à ajouter ?

×

On a besoin de vous !

popup magazine