CULTURE MAG 18

VOUS DEVRIEZ

PARTEZ À LA RECHERCHE D’UNE PAUSE CULTURELLE, D’UN MOMENT D’ÉVASION AU SENS LE PLUS STRICT DU TERME, HISTOIRE DE PROLONGER CE BIEN-ÊTRE…

 

ECOUTER

album Annhhha

Il y a quelques jours, AnnHnnA sortait « La matrice de la forêt », nouvel extrait de son prochain album intitulé « Il est environnement » qui sortira le 11 décembre 2020. L’auteure-compositrice-interprète y alerte sur l’état de la planète. AnnHnnA dépeint dans ce nouvel album, qu’aujourd’hui et plus que jamais, nous sommes incités à davantage prendre soin de nous, des autres et de notre environnement.  Elle nous invite dans son univers bio-mélodique, où des sonorités pop/électro rafraîchissantes s’entremêlent aux arpeggiators et aux nappes de synthé.

C’est également une voix, sensible et de forte amplitude, qui aime se balader dans divers répertoires : chanson, pop, slam, jazz, musiques du monde ou lyrique ! Ses 10 ans de violon au conservatoire lui ont donné les bases pour apprendre le piano, la guitare et la MAO de manière autodidacte. Curieuse et touche-à-tout, elle n’aime pas s’enfermer dans un style de musique et elle explore une variété de genres musicaux pour créer ses compositions et arrangements. Elle nous touche par sa spontanéité, sa sincérité et son authenticité. Lorsqu’on se penche davantage sur son univers qu’elle qualifie de bio-mélodique, on se rend compte que, derrière son côté enjoué, se cachent des textes tantôt légers, tantôt profonds et intelligents, mais surtout remplis de sens. Sous sa plume poétique et chamarrée, elle dévoile son aperception de la vie : les rapports humains, l’écologie, l’hypersensibilité, le voyage, le développement durable comme personnel… Avec cet album, elle fête ses 20 ans d’écriture. C’est une amoureuse de la langue française, des jeux de mots à la Boby Lapointe et des mélodies à la Jean-Michel Jarre. Bilingue après ses multiples voyages à travers le monde, c’est tout naturellement qu’elle chante aussi ses chansons en anglais. AnnHnnA nous raconte un voyage intérieur, dans le temps et dans l’espace.

VOIR

photo Georges Rousse

Le Centre d’art nomade a à cœur de programmer des expositions sur le territoire de Toulouse et de sa métropole. L’itinérance, au cœur de ce projet, conduit à la présentation d’expositions dans des lieux atypiques, non familiers de l’art contemporain, et favorise les collaborations avec d’autres structures culturelles comme les musées, les lieux du spectacle vivant, les monuments historiques… L’événement en question est une installation de Georges Rousse au pont Saint-Pierre qui sera visible à partir du 21 décembre et jusqu’au mois de mars. A voir impérativement si jamais vous êtes de passage à Toulouse. Aussi bien lieu de passage que point de rencontre, le pont Saint-Pierre vibre au rythme des crues de la Garonne depuis sa construction en 1852. L’ouvrage d’art est géré par les services de Toulouse Métropole. Il relie la place Saint-Pierre et l’hôpital de La Grave dont le dôme, majestueux, surplombe le fleuve. Le pont suspendu fut reconstruit plusieurs fois ensuite avant de rencontrer sa forme actuelle en 1987, lui permettant alors d’assurer une circulation de plus en plus accrue entre les deux rives. Ses 240 mètres de long donnent à voir une imposante structure mêlant style industriel, de par un tablier métallique en forme de treillis, et matériaux locaux avec l’utilisation de la brique rouge.

LIRE

Séjourner dans un lieu singulier

50 adresses uniques et authentiques (France, Italie, Portugal, Suisse)

Maison de village sauvée de l’oubli, château de famille ouvert à tous les imaginaires, villa contemporaine signée par un architecte renommé, ancienne école reconvertie en maison d’hôtes, maison baroque au cœur d’un village de montagne, majestueux ancien corps de ferme reconverti en chambres d’hôtes, chartreuse aménagée en maison d’hôtes, manoir renaissance dévolu à la villégiature, ancien couvent reconverti pour des séjours champêtres, ancienne ferme transformée en confortable relais, paisible demeure seigneuriales animée d’un esprit contemporain, buron transformé en gîtes pour contempler la nature, poterne d’un château transformée en gîtes raffinés, ancien prieuré médiéval ouvert aux voyageurs… Autant de lieux de séjours empreints d’authenticité et d’histoire(s) sélectionnés par Patrice Besse.

Avec ces maisons de caractère, Patrice Besse a créé une agence immobilière qui privilégie la vente de tout édifice de caractère. Elle a reçu un prix remis par l’Unesco au titre de la reconnaissance internationale pour la sauvegarde du patrimoine culturel et architectural. Et comme pour mettre en avant ce patrimoine atypique, l’agence propose depuis deux ans de découvrir ces lieux de caractère et leur région grâce à différents types de séjour : du simple week-end à la location saisonnière.

Prix : 29.90€ aux Éditions du Chêne

 

 

Jet-lag Magazine n°18 | CULTURE | Décembre 2020

Jet-lag Magazine N°18 | Hors série | Page 12

Un petit mot à ajouter ?

×

On a besoin de vous !

popup magazine