La place Registan Samarcande

VOYAGE

Les merveilles de l'Ouzbékistan

Découverte de l’Ouzbékistan par la blogueuse Kaouthare El Abassi avec un road-trip fabuleux qui vous emmène au cœur des paysages dignes des mille et une nuits… Embarquez avec nous...

Par Kathouare El Abassi

juillet, 2018

Ouzbékistan tourisme

Je suis une passionnée des pays d’Asie Centrale, Turkménistan, Kazakhstan, Afghanistan, Iran, je ne sais pas d’où m’est venue cette envie de visiter ces pays, peut-être parce que je sens qu’une partie de moi est de là-bas. Après avoir visité l’Ouzbékistan, que j’ai compris qu’on aimait profiter de l’instant dans les pays en Stan. L’Ouzbékistan est le plus pays le plus peuplé d’Asie Centrale, un pays niché entre l’Iran, le Kazakstan, Turkménistan et l’Afghanistan.

Une agréable surprise dans ce pays chaleureux et accueillant. Quitter l’Ouzbékistan était plus difficile que d’y entrer car on en sort changé et émerveillé par son histoire et son patrimoine de Tachkent à Samarcande en passant par Khiva qui vous fera voyager dans le temps, Bukhara ancienne ville de l’athéisme qui a su renaitre de ses cendres ses sites cultes que l’occupation soviétique interdisait l’ouverture et toute pratique religieuse.

C’est en Ouzbékistan que vous rencontrez le plus de mixités et des mélanges des cultures: Tatars, Kurdes, Turques, Chinoises, Mongoles… Cela se remarque sur les traits des visages des gens que j’ai rencontré tout au long de mon voyage et dans leur accent qui change selon les régions.  L’Ouzbékistan est certes un jeune pays qui a eu son indépendance en 1991 mais possède une histoire de plusieurs siècles c’était un privilège de traverser une partie du pays sur les pas de Tamerlan, d’Alexandre le Grand et de tous les voyageurs qui ont empruntés la fameuse route de la soie.

Découvrir l'Ouzbékistan @registan

Faire ce parcours en Ouzbékistan m'a donné envie d'ouvrir de nouvelles portes. C'était un voyage grandiose qui vous pousse à aller plus loin..."

Vue panoramique de la côte ouzbéque
portrait de femme à Khiva

Ouzbékistan destinations

Tachkent la capitale Ouzbek n’est vraiment pas la ville où il faut s’attarder à cause de la froideur de ses bâtiments. Même si la mosquée Barak-Khan madras, une mosquée toute en bois mérite de s’y arrêter rapidement.  Se balader dans la ville de Tachkent rappelle sans cesse son passé soviétique.

Une maison Ouzbèque

Partir en ouzbekistan

Khiva est un vrai voyage dans le temps, on se sent complètement déconnecté du monde extérieur, protégé par les remparts qui l’entourent. Ces fameux remparts ont été construits en 2 semaines, en 1842 par 20000 hommes qui devaient un jour de travail gratuit et vous avez bien lu en 2 semaines c’était fait, tout est resté à l’identique, la ville aux 1001 visages dont la beauté se découvre au coucher de soleil. Des paysages sublimes s’en échappent avec toujours cette grâce solaire de l’Ouzbékistan.

Visite ouzbekistan

Burkhara n’a rien a envier à ses villes voisines car la ville possède des sites les plus sublimes tels que la mosquée de Bolo Khaouzan avec ses piliers en bois, la Place poi-khaloo, le plus vieux minaret de Bukhara qui m’ont le plus marquée. C’est aussi la ville où j’ai rencontré le plus d’Ouzbeks qui parlaient parfaitement le Français ce qui a facilité l’échange avec Aladin, un surnom que j’ai donné au  vendeur des tapis qui essayait de me convaincre que ses tapis volaient ou à l’atelier des suzanis, des broderies aux fils de soie qui font la renommée de l’Ouzbékistan. La fille de Rakhom, un Ouzbek rencontré sur place, a appris le Français « en répétant comme un perroquet » les mots appris par les touristes francophones.

Femme ouzbek

Moi, ce sont les enfants et les femmes que j’ai rencontré au village de Pangate. Ces femmes dures en affaires mais si accueillantes et bienveillantes de notre arrivée de mes amies et moi, ont voulu nous faire goûter aux spécialités locales à l’occasion de la célébration du printemps, à danser en pleine nuit sur la musique techno ouzbek dans un coin perdu très peu éclairé. La joie de nous convier à leur fête se lisait dans leurs regards pétillants un bonheur contagieux qu’il était difficile de partir…

Aller en Ouzbékistan est un enrichissement humain, les rencontres vous marquent au cœur et au corps, les photos ne peuvent pas remplacer ses rencontres, ses rires et ses échanges tant bien que mal malgré le barrage de la langue. Les yeux remplis de joies, les sourires remplies d’amour et les verres bien remplis de vodkas pour seller une amitié forte. Son empreinte restera indélébile dans vos souvenirs.

Ouzbékistan nourriture

Mon voyage s’est terminé à Samarcande, une ville située au cœur de l'Asie Centrale, qui m’a éblouie par tout ce bleu du ciel avec ces madrassas, des établissements islamiques d'enseignement sunnite, et ces mosquées. La cuisine de Samarcande est aussi généreuse que ses habitants, les restaurants, les marchands ne cessaient de me faire saliver et à me faire goûter des mets à base de la viande de mouton et de son gras qui remplace l’huile de tournesol et l’huile de coton pour donner un peu plus de goût au plat, heureusement que la marche aidait énormément à éliminer les kilos superflues de la veille.

Voyage femme seule ouzbékistan

Ce qui m’a beaucoup marqué de mon passage à Samarcande tel que la place Registan, qui regroupe 3 madrassas ( Tilla Kari, Oulough Begh, Chin Dar) une architecture magnifique qui vous laisse sans voix de jour comme de nuit. Il parait que dans les années 30, les voyageurs de passages pouvaient y loger dans la madrassa Tilla Kari.

La nécropole de Samarcande
La place Registan Samarcande
Aperitif Ouzbek
cérémonie de thé

ETAPE 5 : SHAH-I-ZINDA

Etape 5 : Shah-i-Zinda

On trinque beaucoup en Ouzbékistan et il n’y aucune occasion à cela juste le plaisir de se rassembler et se retrouver autour d’un verre ou d’une moins autour d’une bouteille. Tout au long de mon voyage on a trinqué à l’imprévu et aux rencontres. L’hospitalité en Ouzbékistan n’a pas de limite, ils ont ce savoir et cette joie de recevoir des voyageurs venus de loin à la découverte de leur vie colorée à la recherche d’une philosophie qu’on aimerait emporter chez soi.

La nécropole Shah-i-Zinda

C’est un autre site qui m’a marqué : La nécropole Shah-i-Zinda, à peine que j’ai frôlé l’entrée que je voyais les locaux très bien vêtus pour venir se recueillir. Un imam récitant le premier verset du coran et pour quelques offrandes de plus vous avez droit à une prière nominative et personnalisée, sa voix était tellement hypnotisante que j’avais du mal à décoller de mon siège mais la suite de ma visite allait me confirmer mon ressenti : qu’une part de moi se trouvait ici.

Légende ouzbèke

C’est à cet instant là que je tombais sur le mausolée de l’un de mes ancêtres Kussaim Ibn Abbas de la dynastie des Abbassides, il fut le plus fidèle compagnon du prophète Mohamed lors de ses voyages. Selon la légende, Kussaim Ibn Abbas s’est fait décapité par les infidèles, il prit sa tête sous le bras et descendu les marches jusqu’au puits qui menait aux portes du paradis. Les membres de la famille de Tamerlan et l’ancien président Ouzbek Karimov sont enterrés à proximité de son tombeau qui selon les dires cela assure une protection dans l’au-delà.

Les enfants du village de Pangate

Les bonnes adresses en Ouzbékistan

L’Ouzbékistan est un jeune pays, pas encore habitué aux gros volumes de touristes, les hôtels se trouvent principalement à Tachkent la capitale et, tout au long de votre périple, vous trouverez des guesthouses aussi jolies les unes des autres.

L’hôtel Mirzaboshi

L’hôtel Mirzaboshi se situe en plein cœur de la vieille ville de Khiva, cet hôtel de  4 chambres et d’un dortoir de 6 personnes répondra à toutes vos attentes : Le calme, le service, l’accueil, l’emplacement en plein centre de Khiva, ce qui facilite la visite de la ville. On se sent comme à la maison à l’hôtel Mirzaboshi, le propriétaire de cet établissement possède aussi un restaurant à quelques mètres de l’hôtel pour vous faire découvrir les différents mets ouzbeks.

Le + : L’accueil de toute la famille à votre arrivée.

Chez Héléne à Bukhara

Hélène est une Française qui est tombée sous le charme de l’Ouzbékistan. Fraichement retraitée, elle a décidé s’acheter une maison pour en faire une maison d’hôte aux couleurs du pays et de mettre en avant l'artisanat local.  Chez Hélène se trouve en plein centre historique de Bukhara, chaque chambre porte le nom d’un personnage historique Ouzbek.

Le + : L’emplacement de la maison d’hôte, pratique pour visiter la vieille ville
Le + : Le petit-déjeuner gourmand, l’accueil du personnel d’origine Ouzbek qui parle parfaitement le Français

Camel Camp dans le desert de Kyzyl Kum

Camel Camp vous propose de dormir dans une yourte en plein désert de Kyzyl Kum, à admirer le coucher de soleil à dos de chameaux,  à boire un verre autour d’un feu la tête dans les étoiles en écoutant fredonner les chansons ouzbèkes par le chanteur du village. Dépaysement garantie, il sera très difficile de quitter cet havre de paix si vous allez dans ce refuge. Camel Camp est tenu par un couple et leur fille pour un service digne des 4 étoiles, des rires par milliers.

Le + : La beauté du calme et du lieu

Dormir chez l’habitant

Pour des raisons de sécurités, il est possible de dormir 2 nuits hors d’un hôtel, si vous souhaitez dormir chez l’habitant plus que de deux nuits, l’habitant devrait faire une demande d’invitation auprès du commissariat de police de sa ville. C’est pour la sécurité du voyageur que cette règle existe et pour suivre sa traçabilité en cas de problèmes. Dormir chez l’habitant est une expérience unique et inoubliable, surtout à la période de Navruz, la célébration du printemps où les abricotiers sont en fleurs, les enfants en vacances et les villages en fête.

Le + : Créer les meilleurs souvenirs de votre voyage

Ouzbékistan voile

Le voile pour les femmes est fortement recommandé. Certaines femmes  - des universitaires ont souhaité ne plus le porter et ont été condamnées à des peines d'exclusion. Le voile est devenu un sujet sur la liberté religieuse en Ouzbékistan, une région du Moyen-Orient associée à une population majoritairement musulmane qui a formé une alliance politique. Une étudiante de 19 ans s'est opposée à l'interdiction du port du couvre-chef religieux devant les tribunaux imposée par une université de la capitale de l'Ouzbékistan. En conséquence, elle et neuf de ses camarades de classe ont été expulsées de l'école en septembre.

Où aller en ouzbékistan ?

Situé le long de la route de la soie, l'Ouzbékistan est l'endroit idéal pour voir comment l'art et les enseignements islamiques se propagent du Moyen-Orient en Eurasie. Vous pouvez passer des semaines à explorer les trois plaques tournantes clés du pays en soie de Samarkand, Bukhara et Khiva. Tashkent, la capitale, est le meilleur endroit pour commencer votre visite en Ouzbékistan. C’est une ville animée avec beaucoup à voir et à faire. Découvrez le canal et Chorsu de Kolkuz, ou immergez-vous dans l'un de ses nombreux musées. Le restaurant tournant à l'intérieur de la tour de télévision de Tashkent est une visite incontournable. Les vues d'ici sont à couper le souffle, et la nourriture est délicieuse !

Comment s'habiller pour l'ouzbékistan ?

Si vous prévoyez de visiter bientôt l'Ouzbékistan, il est important de connaître le code vestimentaire du pays. En tant que touriste, vous pouvez choisir de vous habiller plus à l’ouest, mais il est également important d’être respectueux et de suivre les coutumes locales. Les vêtements traditionnels ouzbeks pour les femmes sont des robes tuniques Khan-Atlas simples et un large pantalon. Les vêtements occasionnels sont en tissu satiné richement brodés de fil doré. La coiffure des dames se compose d'une casquette de crâne, de kerchief et de turban.

Si vous voyagez en Ouzbékistan et au Turkménistan, vous devez emballer des chaussures légères et confortables qui ne prennent pas trop de place dans vos bagages. Si vous prévoyez de passer beaucoup de temps à marcher, pensez à emballer une paire de baskets et des chaussures de course légères. Lorsque vous voyagez dans un pays conservateur comme l'Ouzbékistan, il est toujours utile de vous couvrir la tête. Cela vous aide à vous empêcher d'attirer une attention indésirable et c'est un excellent moyen d'ajouter un peu de flair à votre tenue!

Quelle est la religion de l'ouzbékistan ?

L'islam est la principale religion en Ouzbékistan et c'est la foi dominante depuis l'arrivée des Arabes au 8ème siècle. Aujourd'hui, 88% de la population est musulmane, les chrétiens orthodoxes et les Juifs constituent une petite minorité.  Le bouddhisme et le soufisme sont également des religions importantes en Asie centrale, en particulier dans la vallée de Ferghana et l'Ouzbékistan du sud-est. Le Bouddha, connu sous le nom de Seigneur du monde, est vénéré par beaucoup. Le chamanisme est l'une des plus anciennes religions d'Asie centrale. C'est un système de croyance qui relie les plantes, les animaux, les roches et autres êtres vivants aux forces spirituelles. Les chamans (QAM) seraient capables d'influencer ces éléments et d'aider les gens à se connecter avec le monde des esprits.

Pendant l'ère soviétique, la religion n'était pas pratiquée ouvertement. Cependant, alors que l'Ouzbékistan indépendant commençait à se développer, les musulmans du pays ont redécouvert leurs racines religieuses et embrassé leur culture plus pleinement. Après l'indépendance, le président Islam Karimov, le premier secrétaire du Parti communiste ouzbek, a fait référence à la piété islamique dans les discours politiques et a même tenu le Coran dans sa main le jour où il a été élu premier président du pays. On craignait, bien qu'il ne soit pas encore réalisé, que ces symboles de piété signaleraient un retour à l'intégrisme et un afflux de radicaux islamiques. En conséquence, la loi «sur la liberté de conscience et les organisations religieuses» a été révisée pour restreindre la liberté d'expression dans la sphère de la religion. Mais un effort à grande échelle pour renforcer le pluralisme religieux, la tolérance et le dialogue interconfessionnel ont commencé dans l'ère post-soviétique, et devrait se poursuivre dans les années à venir.

Pourquoi visiter ouzbékistan ?

L'Ouzbékistan est un pays de contrastes à couper le souffle. L'ancienne République soviétique est célèbre pour ses mosquées, mausolées et autres sites liés à la route de la soie, l'ancienne route commerciale entre la Chine et la Méditerranée. Souvent considérée comme la quintessence de l'Asie centrale, Samarkand est une ville d'une signification architecturale et culturelle incroyable. Son régistan, une place bordé par trois écoles religieuses ornées couvertes de mosaïque datant des XVe et XVIIe siècles, est l'un des sites les plus beaux et les plus importants du pays. Un site du patrimoine mondial de l'UNESCO, l'ancienne capitale perse de Bukhara est l'une des villes les plus fascinantes de la région. C'est une visite incontournable sur chaque voyage ouzbek et présente une partie de l'architecture la plus étonnante du pays.

Lorsque vous voyagez en Ouzbékistan, c'est une bonne idée de vous assurer que vous suivez les lois et réglementations locales car elles peuvent différer du vôtre. En conséquence, vous devez porter votre passeport avec vous partout où vous allez. Vous devriez également être au courant des habitants qui vous proposent de vous montrer dans leur ville natale et d'essayer de vous escroquer moyennant des frais. C'est une pratique courante dans cette partie du monde et peut être frustrant si vous n'êtes pas assez confiant pour marchander avec eux. Les trains sont un excellent moyen de contourner le pays; Ils courent régulièrement et sont à l'aise. Il est toujours recommandé de réserver vos billets de train à l'avance - en particulier pour les trains à longue distance.

Un petit mot à ajouter ?

×

Nos magazines fournissent des instructions étape par étape sur la façon d'emballer comme un pro. Ces instructions éliminent tout stress lié à l'emballage pour un voyage. A vous de jouer !

popup magazine